Publié le : 28/01/2018

-55kg : Ouihaddadène aura des regrets

Après une journée magnifique vendredi, Sabrina Ouihaddadène n'avait pas la même vista aujourd'hui, peut-être un peu inhibée par cette finale. Trente secondes de jauge, et un point encaissé au bout d'une minute contre la Malaisienne Syakilla Salni Jefry Krishnan, une combattante solide, cinquième des mondiaux 2016. Son salut aurait pu venir d'un ura-mawashi sur lequel elle s'écroulait un peu, et après lequel elle semblait surtout perdre en lucidité. Dans une fin de combat brouillonne, elle ne parvenait pas à regagner en précision. Une défaite d'un point au goût amer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies