#OpenParisKaraté
Publié le : 28/01/2018

+84kg : Filali privé d'or

Le jeune combattant français aura des regrets ce soir. Mais on peut surtout regretter l'attitude de son adversaire iranien et un arbitrage qui ne favorise pas le beau geste. Le karaté est un sport de combat, et le mawashi claqué sur le visage du vainqueur de l'Open 2017, l'Iranien Sajad Ganjzadeh, valait clairement les trois points au tableau de marque. Certes, Ganjzadeh avait bien marqué le premier puis le second points, mais ce mawashi de folie méritait meilleur sort. L'Iranien a joué un peu, alors que l'action était très propre et qu'il n'était nullement mis en danger physiquement par Mehdi Filali, et les arbitres donnaient contact au lieu des points… Un point simultané amenait ensuite les deux hommes à 3-1 pour l'Iranien qui se plaignait encore un peu. Un combattant rugueux qui a déjà prouvé et n'a sans doute pas besoin de ça pour gagner. Filali prend l'argent. Mais il a aussi, on l'imagine, gagné beaucoup plus sur cet Open. À seulement 18 ans, et avec cette attitude, l'avenir s'ouvre pour lui.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies